Menu Content/Inhalt
Mutation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par DK   
05-01-2007

Assoal devient ONG

C’est l’apothéose de l’AG ordinaire, extraordinaire et constitutive tenue le 16 décembre 2006 à Yaoundé.
 Malgré quelques difficultés de trésorerie propres aux organisations sociales généralement en fin d’année, le quorum attendu auxdites assises a été largement atteint. Hors mis quelques   absences dues certainement aux causes d’éloignement des participants, ils étaient plus d’une vingtaine, membres d’Assoal, à consacrer dans les locaux de l’organisation  à Yaoundé, toute une journée  à l’appréciation du cahier d’organisation interne, à l’adoption et à la validation du projet de statut et du plan stratégique opérationnel 2007-2012, au renouvellement du Conseil d’administration et surtout à la consécration d’Assoal comme ONG (Organisation non gouvernementale), après 10 ans de fructueuses expériences.

Des travaux présidés par Simon Pierre assisté d’Emmanuel Nifendji, tous deux membres du CA, l’on retiendra que le nouveau statut motivé par la nouvelle dimension de l’organisation voudrait jeter des bases   solides pour structure qui a manifestement pris du galon.

Dans cet ordre d’idées, le sigle Assoal a connu une nouvelle dénomination. Au lieu de « organisation d’appui aux initiatives locales de développement », il faut  lire désormais « Actions Solidaires de Soutien aux Organisations et d’Appui aux Libertés ». Mieux, ce statut répond aux exigences légales des ONG. Ainsi, il consacre le CA comme l’instance faîtière de l’organisation aux côtés d’un Comité de discipline et de contrôle. Ce CA se réunit en temps opportun et l’AG est désormais convoquée tous les deux ans. La Coordination des programmes chargée de l’exécution du plan d’action  est recrutée sur appel d’offre. 

Le plan stratégique 2007/2012 intitulé « stratégie pluriannuelle de lutte contre la pauvreté et les inégalités dans les villes et communes du Cameroun » se décline en trois grands programmes prioritaires : le programme d’appui à la gouvernance locale, à la décentralisation et à la participation de la société civile, le programme de développement social local et Assoal Social’s and Economic’s Consulting Group.

La journée marathon s’est achevée comme prévue par l’installation d’une nouvelle équipe du CA. Pierre Ngankeu, Directeur de l’école des infirmiers de Douala, Coordonnateur du Gaid (Groupe d’appui aux initiatives de développement), membre  du Réseau National des Habitants du Cameroun a été portée à la tête de la structure faîtière. Il conduit une équipe de 10 membres dont Emmanuel Njifendi, SG, Me Ngouen, Vice président. Ils  devront gérer les grandes ambitions de l’Ong en veillant au strict respect  de ses valeurs, et du plan stratégique d’action ainsi validé.

D.K.
Dernière mise à jour : ( 13-02-2007 )
 
< Précédent   Suivant >