Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Qui Sommes Nous arrow Projet de Développement des Quartiers Urbains Défavorisés
Projet de Développement des Quartiers Urbains Défavorisés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Administrator   
13-06-2007
Compte rendu atelier d’évaluation participative sur les zones

 Le 09 juin 2007 au sein du quartier NKOLO à Yaoundé, se sont tenus les ateliers d’évaluation participative portant sur l’examen de la pauvreté  et de la situation actuelle à NKOLO.  

Lieu : NKOLO IIA (ECOLE REDEEMERS), NKOLO IIB (Domicile du chef), MIMBOMAN III (CHEF DE BLOC), NKOLO I (CHAPELLE DE NKOABANG).
Période : 9heures – 15heures
Objectifs des ateliers 

Traiter collectivement les questions de fonds sur la pauvreté à NKOLO.

  • Quels sont les mécanismes qui produisent localement et entretiennent la pauvreté ?
  • Quelle est la situation actuelle de la localité (Les problèmes que rencontrent les habitants de chaque zone) ?
  • Classer les problèmes par ordre de priorité
  • Quels sont les causes et manifestations de ces différents problèmes ?
  • Quelles sont les solutions proposées pour résoudre les problèmes de fonds et pour réduire considérablement la pauvreté ?
  • Quelles sont les ressources disponibles pour promouvoir le développement de la zone et mettre en œuvre les projets envisagés ?

RESULTATS

Ont pris part à cette journée de travail dans les quatre zones concernées, les représentants de ASSOAL, du Réseau National des Habitants du Cameroun (RNHC) et des habitants bénéficiaires du PDQUD.

 Les problèmes ont été définis et sont les suivants par ordre de priorité dans chaque zone :

NKOLO I : In accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement publics, Insuffisance d’infrastructures sociales de base, Problèmes de structures d’accueil et de prise en charge sanitaire, Manque de structures d’appui et de promotion de activités génératrices de revenus (AGR), Exclusion sociale des jeunes et de la femme.

NKOLO IIA : Chômage, Mauvais état des routes, Manque d’éclairage, Manque d’eau potable, Absence d’infrastructures sanitaires, Manque de structure d’encadrement des jeunes, Insalubrité, Sous scolarisation, Absence de structure d’encadrement des femmes, Absence de structure de prise en charge des personnes âgées et les problèmes de compétences territoriales.

 NKOLO IIB : Accès à l’eau potable, Promotion de la santé et lutte contre le paludisme, Appui à l’insertion des jeunes et lutte contre l’exclusion sociale, Promotion des activités génératrices de revenus, Aménagement des infrastructures de base.

MIMBOMAN III : Problème de santé, Mauvaises voies d’accès et routes non aménagées, Manque d’eau potable, Insalubrité et excès d’ordures, Insuffisance en infrastructures d’éducation de base, Manque d’électrification, Faiblesse des revenus des familles, Manque de structures d’encadrement à caractère social pour les jeunes, les femmes, les personnes âgées et les handicapés.

Afin de résoudre ces différents problèmes, beaucoup de solutions ont été proposées. Les recommandations immédiates ont été les suivantes :

Sensibiliser les populations de chaque zone et promouvoir leur regroupement à travers les associations et les comités de développement.

Mobiliser les habitants sur les chantiers thématiques ou ils peuvent intervenir directement, cas de l’insalubrité avec la promotion des journées propretés au sein des zones.

Pour les autres chantiers thématiques, il faut faire des plaidoyers auprès des autorités compétentes en la matière et auprès des partenaires tels que les organisations de la société civile.

 Quelques difficultés ont été rencontrées, à savoir :

Les populations confondent le projet PDQUD au programme de l’Union Européenne.

La journée de travail chevauchait avec les évènements et célébrations.

Photos Evaluation participative à NKOLO I
Image
Image
Photos Evaluation participative à NKOLO IIA
Image
Image
Photos Evaluation participative à NKOLO IIB
Image
Image
Photos Evaluation participative à MIMBOMAN III


Dernière mise à jour : ( 13-06-2007 )
 
< Précédent   Suivant >